Skip to content
Chargement Spectacles

Boutès

Et si, parfois, les larmes n’étaient qu’un rire qui s’est trompé de chemin?

Le cirque pourrait-il nous aider à marcher sur le fil du deuil ? Avec la grâce du geste et l’élégance du rire, la Compagnie Courant d’Cirque démontre qu’un sujet aussi délicat que le suicide d’un père peut conduire à des moments précieux, d’une infinie poésie. Boutès, c’est la rencontre entre le silence jonglistique et aérien d’une circassienne et les mots acrobatiques d’un acteur. À eux deux, Tania Simili et Jean-Luc Piraux, reflets de la fille et du père, explorent les mille et une façons de se souvenir en commun, par-delà l’ultime rivage. Et si, parfois, les larmes n’étaient qu’un rire qui s’est trompé de chemin ?