Chargement Spectacles

Deux corps dans un espace vide. Entre les deux personnages s’est bâti le fragile échafaudage de leur relation. Souvent proches, elle se chevauchent, se portent, se supportent par les mains et par les pieds. L’instabilité des corps est aussi celle des émotions, qui basculent du rire à la fatigue, de l’euphorie à la passivité. Dans cet échange corporel, les deux acrobates ne se contentent pas du main à main, elles y ajoutent les Jeux icariens, une technique ancienne où la voltigeuse est portée par les pieds de la porteuse, allongée sur le sol.