Chargement Spectacles

Sur un plateau en quête de verticalité, l’homme a bien du mal à conserver son équilibre et ses points d’ancrage. Dans un univers clos jonché de cartons qu’il doit déplacer, trier et superposer, il met toute son énergie à conserver un semblant de rationalité. Froid et instable, l’espace scénique est une métaphore d’un monde du travail insensible et aliénant. Des récits témoignages et des textes poétiques dits par Laurence Vielle apportent un contrepoint à l’univers visuel où vidéo et lumières dessinent un monde où l’homme est devenu marchandise.