Skip to content

« UP! » repousse la lisière des arts

Le cirque aujourd’hui, c’est le grand saut par-dessus les frontières entre les genres. Du 19 au 29 mars, le Festival UP! propose notamment la rencontre bouleversante entre la jonglerie et la musique (“Sarabande”), entre la danse et l’acrobatie (“Red Haired Men”) ou la danse et la jonglerie (“Juventud”). Des cocktails de feu!


Plus que jamais, le cirque contemporain se mêle au théâtre, à la danse, aux arts plastiques, à la recherche sonore, à la vidéo,… Le moteur de ces mélanges? L’envie des artistes d’inventer le moyen d’expression le plus juste pour ce qu’ils ont à dire et à partager. Dans cet élan, les frontières entre les arts se gomment joyeusement, donnant corps (au sens propre) à un art multidisciplinaire, comme le démontreront plusieurs spectacles du Festival UP!

Avec “Sarabande”, la musique joue à part égale avec le cirque. Le violoncelle de Noémi Boutin croise les “Suites” de Bach avec la jonglerie très graphique de Jörg Müller. Un moment de grâce, subtilement tissé à quatre mains, où les objets volants (bougies allumées, manège de tubes suspendus…) dansent avec les notes. Un dialogue envoûtant, qui fera danser vos yeux et vos oreilles dans une sarabande nocturne et sensible.

Pour “Red Haired Men”, quatre acrobates s’élancent dans un bal domestique qui doit autant à la danse qu’au cirque. Nous sommes dans un salon très stylisé – une table blanche, quelques chaises. Les quatre interprètes, qui n’ont de “roux” que le nom, dévoilent une chorégraphie acrobatique signée Alexander Vantournhout, un créateur qui jette aussi son corps dans la bataille.

Face à “Juventud”, bien malin sera le spectateur qui pourra dire s’il s’agit de jonglerie ou de danse, tant les deux disciplines s’enlacent intimement. En scène, cinq danseurs-jongleurs se livrent à un ballet pour quilles, balles, cerceaux, corps et lumières. Inspiré par la jeunesse (« juventud » en espagnol), ce spectacle évoque aussi bien les « ragazzi » de Pasolini qu’un tableau dont les motifs de couleurs et de lumières créent l’émotion. Un bal poétique, tout à la fois sauvage et sophistiqué, rêvé de longue date par Nicanor De Elia.

Le cirque a décidément son visa pour sauter par-dessus toutes les frontières, qu’elles soient linguistiques ou artistiques!

 

_____________________________________

UP!

Le Festival de CIRQUE(s) à Bruxelles

16e édition | 19>29.03.2020

10 jours | 18 lieux | 30 spectacles | 55 représentations

Actualités

Le Festival UP ! : il y en a pour tous les goûts !

Du 19 au 29 mars, le Festival UP! décline 30 spectacles dans 18 lieux, Alors forcément, dans ce réjouissant foisonnement,

Des pépites venues des quatre coins de la planète

Le Festival UP!, c’est un véritable visa pour le monde, avec des spectacles venus des quatre coins de la planète.

“UP!”, c’est aussi pour le jeune public!

Un imaginaire débridé, des envols qui font rêver, des sujets qui réveillent: le jeune public va pouvoir s’en mettre plein

« UP! », l’incontournable rendez-vous des « pros »

Dans la poursuite de ses précédentes éditions, UP! 2020 se veut à nouveau un outil de développement pour tous les

« UP! », en toute simplicité

Le cirque contemporain ose aussi le minimalisme, pour un effet maximal. Certains spectacles du Festival UP! créent l’émotion avec les